lundi 23 avril 2018

Les premières grosses chaleurs & les papillons @Mercurart


Avec les premières grosses chaleurs (30 °c) les papillons naissent à profusion.

Ci-dessous le machaon, ou grand porte-queue sur le choisya ou oranger du Mexique et zerinthia rumina ou Proserpine. J’ai vu également anthocharis cardamines ou l’Aurore, mais il a échappé à mon objectif.

La chenille de Proserpine se nourrit d’aristoloche, or nous n’avons identifié qu’une seule de ces plantes dans notre jardin !

jeudi 19 avril 2018

Petit Paon de nuit @Mercurart

Saturna pavonia, le petit paon de nuit a choisi l’entrée de la galerie pour procréer le 18 avril après midi.

On voit ici le mâle (petit) qui est à l’ouvrage, sur la femelle (nettement plus grosse). Il plonge ses pattes dans la toison de la femelle.
Un plaisir (des yeux !) … Pour ceux qui les regardent.

Vous remarquerez que l’aile de la femelle est déguisée en une tête d’animal pas rassurant et celle du mâle en tête de poisson à l’affut prête à gober tout insecte prédateur.


vendredi 13 avril 2018

La bruyère @Mercurart


La bruyère arborescente Erica arborea est en fleur.
C’est l’unique pied de notre jardin. Il s’est installé de lui-même dans un mur en pierres sèches.
Dite aussi bruyère blanche, en réalité, comme ici elle peut être légèrement rosée.
Chez nous, en Ardèche, La bruyère était utilisée comme support pour élever les « magnans » c’est à dire les vers à soie.
Les rhizomes étaient utilisés pour réaliser les fourneaux des pipes.
Encore quelque temps, et elle attirera les abeilles du secteur.

jeudi 5 avril 2018

La béalière @Mercurart


Bravo l’artiste (1).

L’artiste, c’est l’eau qui s’écoule sous la colline, rejoint un premier bassin et vient se déverser dans un second en passant dans une béalière.
La béalière est une pierre creusée pour canaliser l’eau dans le jardin en Ardèche. Ici la pierre fait plus d’un mètre de long et une partie est en porte à faux pour délivrer l’eau en avant du mur qui la supporte. 
Les conditions climatiques ont permis le développement de ces algues vertes joliment peignée dans le creux de la pierre.









Bravo l’artiste (2)

Ce qui se passe à l’extrémité de la pierre donne une impression de vide sidéral.

N’est-ce pas ?

mardi 3 avril 2018

Paon de jour @Mercurart


Il ne fait pas beau, la température est en dessous des normales saisonnières et pourtant une sortie dans le jardin nous a valu une belle surprise.
Un paon de jour butinait un de nos romarins rose parme.
Deux enchantements sur le même cliché !

vendredi 30 mars 2018

Les romarins @Mercurart


Au début du printemps les romarins « explosent » et nous ne sommes pas les seuls à être attirés par eux.
Les abeilles ne savent pas ce qu’elles perdent en sacrifiant au travail le bonheur de la contemplation.
Dans notre jardin, deux immigrés en Ardèche se côtoient pour notre plus grand bonheur.

Corsican blue au premier plan, au bleu le plus intense et Pointe du raz au second légèrement plus clair, comme s’ils gardaient en eux la trace d’un mimétisme avec leur environnement maritime.

mercredi 28 mars 2018

Saule et Bombyle @Mercurart


nature, jardin, ardeche, mercurart, visites guidées, cultureNous attachons de l’importance à la végétation indigène de notre jardin et pour la première fois cette année, nous avons été attiré par la belle floraison de ce saule marsault ou saule des chèvres (salix caprea) qui est venu s’installer par lui-même au pied d’un mur en pierres sur une faysses plantée d’oliviers.
Le sujet est nectarifère et c’est probablement à ses chatons dressés que le bombyle major rencontré sur place (un peu endormi) en voulait.



culture, art, jardin, aubenasnature, culture, art contemporain, ardeche, aubenas